Le Lot, terre de créations

Les relations entre l’art et le paysage de 1850 à nos jours

Le paysage, du latin pagus « petit pays délimité », peut être défini comme une vue d’ensemble, une étendue d’un pays ou d’une région. Qu’il soit naturel ou anthropisé – modifié par la présence humaine – il est en constante évolution : façonné par la main de l’Homme ou par le passage du temps, il change au gré des saisons et peut parfois reprendre son aspect originel c’est-à-dire naturel. D’un point de vue artistique, le paysage est le résultat de la perception de la nature par un artiste.

          Aussi, les particularités des représentations varient selon certains éléments : deux artistes peuvent traiter du même paysage mais les deux représentations diffèrent par les techniques utilisées, leur palette chromatique, leur touche, leur médium ou encore le mouvement artistique auquel ils se rattachent. Ils peuvent être directement inspirés et influencés par le paysage qui les entoure mais peuvent également agir dans celui-ci en plaçant des œuvres dans l’environnement, comme avec les installations. Les spécificités du paysage servent de sujet de création et peuvent également accueillir les productions des artistes.

          Toutes les œuvres inspirées du paysage lotois ou s’inscrivant dans celui-ci contribuent à la connaissance du département et en diffusent une image tant à l’échelle régionale que nationale. Si certains artistes contribuent à promouvoir le territoire, d’autres de renommée internationale peuvent parfois voir leur production lotoise être moins reconnue que le reste de leur travail. On peut cependant remarquer que certains artistes comme Henri Martin, Ossip Zadkine et Robert Doisneau contribuent tout de même fortement à la renommée de sites tels que Saint-Cirq-Lapopie.

          Malgré la venue de nombreux artistes reconnus nationalement ou internationalement, le département n’a pas toujours été considéré comme un territoire artistique majeur. Ainsi, avec cette exposition, le master Patrimoine 2019-2021 vous invite à découvrir la grande richesse artistique du Lot à travers ce voyage dans le temps.

Bienvenue sur le site de notre exposition !

Gabrielle, Manon, Graziella, Maëlyse, Adrien, Laure, Pauline, Mallaury, Mathilde, Chloé, Maïlys, Mathilde et Ronny

(oui, oui, le personnage en carton est bien Stéphane Bern)

Images d’accueil :

Luc Lagasquie, Sans Titre, janvier 2018,
reproduit avec permission de l’artiste.
Lamagdeleine, Vallée de Nouaillac, Fujifim
X-T2, objectif 10-24 mm. © Luc Lagasquie.

Photo de classe : © Master Patrimoine 2019-2021